Suicide de l’actrice espagnole Verónica Forqué, inoubliable dans « Kika » de Pedro Almodovar | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
L'actrice espagnole Veronica Forque posait sur le tapis rouge lors du 35e gala des Goya Film Awards espagnols à Malaga, en mars 2021.
L'actrice espagnole Veronica Forque posait sur le tapis rouge lors du 35e gala des Goya Film Awards espagnols à Malaga, en mars 2021.
©JORGE GUERRERO / AFP

"Movida"

Suicide de l’actrice espagnole Verónica Forqué, inoubliable dans « Kika » de Pedro Almodovar

Son interprétation dans « Kika » avait marqué des générations de cinéphiles, l’actrice de cinéma et de théâtre Verónica Forqué faisait partie des visages célèbres de la galaxie Almodovar. L’actrice est décédée ce lundi à son domicile de Madrid.

L’actrice espagnole Verónica Forqué, qui avait incarné - aux côtés de Rossy de Palma et Victoria Abril - le célèbre personnage de « Kika » dans le film éponyme de Pedro Almodovar , s’est suicidée. Son corps a été retrouvé lundi à son domicile à Madrid, selon une source policière et d'après des informations de Sud-Ouest.

L’actrice âgée de de 66 ans, l’une des plus populaires du cinéma espagnol des années 1980 et 1990, était connue également pour ses rôles dans « Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? » et « Matador » de Pedro Almodovar.

L’acteur Antonio Banderas a rendu hommage à Verónica Forqué peu après l’annonce de sa mort :

« Adieu Verónica Forqué. J’ai travaillé il y a quelques années avec elle et j’ai le souvenir d’une femme douce, spirituelle et d’une très bonne partenaire de jeu. R.I.P ».

Verónica Forqué était née à Madrid en 1955. Elle était la fille du réalisateur José Maria Forqué et de l’écrivaine Carmen Vazquez-Vigo. Tout au long de sa carrière, elle a remporté quatre prix Goya, pour le prix de meilleure actrice (1988 et 1994) et pour le meilleur second rôle féminin (1987 et 1988). Durant sa carrière, Verónica Forqué a également joué au théâtre et à la télévision.

Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !