Stromae, rétabli, poursuit ses concerts en Amérique et annonce deux nouvelles dates en Afrique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Stromae poursuit sa conquête des Etats-Unis
Stromae poursuit sa conquête des Etats-Unis
©

Bonne nouvelle

Stromae, rétabli, poursuit ses concerts en Amérique et annonce deux nouvelles dates en Afrique

Après s'être blessé en sortant du bus et avoir annulé un concert, le chanteur belge est donc remis sur pied et reprend sa tournée outre-Atlantique.

Enfin une bonne nouvelle pour Stromae : il va mieux et reprend sa tournée ! Après s'être fait une frayeur en se blessant, le chanteur belge est donc remis sur pied. Stromae se serait en effet blessé en sortant du bus, ce qui l’avait contraint de ne pas assurer son concert à MinneapolisCette annulation avait suscité beaucoup d’inquiétude chez ses fans. Ils peuvent désormais se rassurer puisqu’Auguri Productions, la société qui produit ses concerts outre-Atlantique a annoncé que la tournée reprendrait dès ce vendredi avec un concert au Royal Oak Music Theatre dans le Michigan.

A lire aussi : Derrière le cas Stromae malade du Lariam, le casse-tête des traitements anti-palu pour les familles immigrées qui rentrent au pays

La suite de sa tournée devrait donc se faire aux dates prévues. Il se produira donc au Canada et à Manhattan (au Madison Square Garden, jedui 1er octobre prochain. Mais ce n'est pas tout. Alors qu'il avait dû rapatrié d'Afrique en juin dernier, en pleine tournée, il reviendra sur le continent en octobre. Le chanteur belge vient en effet d’annoncer, sur sa page Facebook, deux nouvelles dates : les 10 et 17 octobre. "Kinshasa, Kigali, je suis heureux d’annoncer que je viendrai clôturer ma tournée chez vous !", a publié Stromae sur sa page.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !