Steve Jobs, John Lennon, James Brown, Snoopy : ils auront leur timbre à la Poste américaine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Steve Jobs aura un timbre à son effigie aux Etats-Unis
Steve Jobs aura un timbre à son effigie aux Etats-Unis
©Reuters

Ça a fuité

Steve Jobs, John Lennon, James Brown, Snoopy : ils auront leur timbre à la Poste américaine

C'est ce qu'a révélé la semaine dernière le Washington Post qui s'est procuré la liste complète des privilégiés.

Quel est le point commun entre Janis Joplin, Jimi Hendrix, Elvis Presley, le militant pour les droits homosexuels Harvey Milk, l'ancienne star de NBA Wilt Chamberlain ou encore le présentateur télé Johnny Carson ? Sur le papier pas grand-chose. Mais selon des informations du Washington Post, toutes ces personnalités vont avoir le grand honneur d'avoir des timbres à leur effigie créés par la Poste américaine. Il faut aussi ajouter à cette sélection des noms tels que Steve Jobs, James Brown, Snoopy ou John Lennon. Même si le cas du Britannique fait débat car normalement les personnalités retenues par l'US Postal ne sont que des Américains.

Selon le quotidien américain, ces timbres à l'effigie d'icônes de la culture populaire sont destinés à aider la Poste américaine, dont la situation financière est actuellement très délicate, et à attirer une nouvelle génération de collectionneurs. Les timbres devraient être mis en circulation dans le courant de l'année 2014 ou au plus tard en 2015.

La Poste américaine a toutefois prévenu que la liste des personnes et sujets sélectionnés n'était pas encore arrêtée définitivement. Parmi les personnalités envisagées pour les années à venir figurent Bill Clinton, George W. Bush, Barack Obama, Michael Jackson ou le personnage de dessin animé Dora l'exploratrice.

Lu sur le Washington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !