Stéphane Guillon compare Cyril Hanouna à Kim Jong-il | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Stéphane Guillon a également publié un sms adressé par Cyril Hanouna à Thierry Ardisson.
Stéphane Guillon a également publié un sms adressé par Cyril Hanouna à Thierry Ardisson.
©DR

Retour de bâton

Stéphane Guillon compare Cyril Hanouna à Kim Jong-il

L'humoriste a riposté après la révélation par Cyril Hanouna de son salaire et la venue à l'improviste du présentateur sur la plateau du Grand journal, dont Stéphane Guillon était l'un des invités.

L'humoriste Stéphane Guillon a comparé jeudi le présentateur Cyril Hanouna au dictateur coréen sur twitter : il est " le Kim Jong-il de C8". Il a aussi publié un SMS reçu par Thierry Ardisson, présentateur de l'émission Salut les terriens sur C8, dans lequel on peut lire "Juste pour te prévenir que je vais m'occuper de lui, mon Thierry. Je t'embrasse fort et je vais préparer son arrivée sur D8 !".

"Je passe en force, tout m'appartient, je suis chez moi!" a raillé en retour Stéphane Guillon. L'humoriste a parlé à propos de Cyril Hanouna de méthodes mafieuses sous couvert de divertissement. Il a rappelé les menaces de Cyril Hanouna qu'avait révélé le Canard enchainé à l'encontre de journalistes.

La polémique avait commencé mardi avec la révélation par Cyril Hanouna du salaire du chroniqueur.

Celui-ci avait répondu dans une vidéo avec humour en affirmant que le chiffre cité par le présentateur était faux. Cette vidéo d'après Guillon avait "rendu fou furieux le présentateur (trois sms rageurs)". Alors qu'il était invité du Grand journal, Cyril Hanouna était ensuite arrivé sans prévenir pendant l'émission, à laquelle participait Stéphane Guillon, lequel avait préféré partir.

LU SUR LE HUFFINGTON POST

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !