Sexy : Wonderbra déshabille Adriana Cernanova sur votre smartphone | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Adriana Cernanova va faire le buzz pour Wonderbra
Adriana Cernanova va faire le buzz pour Wonderbra
©Wonderbra

Déshabillez-moi...

Sexy : Wonderbra déshabille Adriana Cernanova sur votre smartphone

La marque de lingerie Wonderbra risque de faire le buzz grâce à sa nouvelle campagne de publicité sexy avec Adriana Cernanova.

Malin. Wonderbra a décidé de frapper fort à l'occasion d'une nouvelle campagne de publicité sexy. La marque de lingerie présente ainsi sur une affiche sa plantureuse égérie Adriana Cernanova toute vêtue. Rassurez-vous, vous pourrez également découvrir la Slovaque en petite tenue sur votre smartphone si vous téléchargez l'application mobile Wonderbra Decoder qui permet de "décoder" la silhouette de la blonde. L'affiche précise que l'application est disponible sur l'Apple Store et sur Google Play. Quatre visuels d'Adriana Cernanova seront ainsi "décodables" et mettront ainsi en valeur quatre effets de la gamme Wonderbra.

Mais ce n'est pas tout ! L'application permet aussi d'interagir avec une vidéo du top model par le biais d'un système d'ultrason totalement nouveau. Pour faire le buzz, la marque de lingerie s'est engagée avec l'agence de marketing interactif Digitas France (Publicis) ainsi que l'agence 133. Ces dernières ont inventé une recette tout à fait originale dans laquelle vous pourrez trouver les sept ingrédients classiques issus de la presse féminine. 

Pour rappel , Wonderbra a fait appel à la Slovaque il y a peu. Après le succès des pubs montrant Eva Herzigova dans les années 1990, puis Adriana Karembeu dans les années 2000, c’est Adriana Cernanova qui est donc devenue le nouveau symbole de la marque. La belle blonde a tout juste 20 ans. Pour la marque, la jeune femme est pleine d’atouts : "elle est drôle, naturellement sexy et intelligente" et "dégage une assurance qui la rend vraiment à part ". 

 

Lu sur l'Express.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !