"Peut-on faire l'amour dans la mer ?", la libido du Figaro se déchaine à l'approche de l'été | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
"Peut-on faire l'amour dans la mer ?", la libido du Figaro se déchaine à l'approche de l'été
©

C'te bonne question

"Peut-on faire l'amour dans la mer ?", la libido du Figaro se déchaine à l'approche de l'été

Alors que les vacances approchent, Le Figaro a demandé à des sexologues s'il était possible de faire une partie de jambes en l'air dans l'eau.

Bonne nouvelle : selon les experts interrogés par Figaro Nautisme, faire l'amour en mer ne présente aucun risque mais - environnement aquatique oblige - il convient de prendre quelques précautions. Par exemple, la lubrification étant réduite par l'eau salée "il faut donc prévoir, dans l'idéal, des préservatifs adaptés".

Autre détail important : mieux vaut s'assurer qu'on à pied. "Ceux qui décideront de sauter du bateau pour une expérience sexuelle en pleine mer devront prendre garde de ne pas se laisser déstabiliser ou emporter par le courant", précise Le Figaro.Ne pas oublier non plus de rester discret. L'eau protège des regards, mais selon l'article 222-32 du Code Pénal se faire prendre en flagrant délit entraîne une amende allant jusqu'à 15 000 euros.

A part ça : "le plus important est de se laisser aller au plaisir que la sensualité de l'eau" peut offrir pour atteindre le 7ème ciel. En témoigne la vie sexuelle des dauphins qui est "la plus épanouie du royaume animal".

"La particularité de la mer, c'est le mouvement continu des vagues qui accompagne le coup de rein des hommes et rend l'acte plus sensuel", explique le Dr Philippe Brenot, psychiatre et thérapeute de couple.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !