Sex symbol sur le retour : Drake horrifié après une "pelle" surprise de Madonna | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Sex symbol sur le retour : Drake horrifié après une "pelle" surprise de Madonna
©@Twitter

De waooouuuh à pouah

Sex symbol sur le retour : Drake horrifié après une "pelle" surprise de Madonna

La chanteuse de 56 ans a surpris le rappeur canadien de 28 ans qui a montré qu'il n'avait pas du tout apprécié ce baiser.

Madonna n'a pas fini de faire parler d'elle et cette fois, elle s'en serait bien passé. Après avoir embrassé Britney Spears lors des MTV Music Awards de 2003, la pop star de 56 ans a cette fois échangé un baiser avec Drake. Loin d'être aussi langoureux que l'étreinte des deux chanteuses, ce bisou improvisé, a même semblé dégoûter le chanteur.

Le rappeur canadien, qui clôturait ce festival, va peut-être regretter d'avoir invité Madonna sur scène. Drake et la reine de la pop avaient certainement prévu de donner dans le sensationnel, n'étant pas, ni l'un ni l'autre à leur premier coup d'éclat. Mais, le jeune interprète de 28 ans a été surpris par son aînée. 

La quinquagénaire a ainsi profité de la position pour lui pencher la tête en arrière et l'embrasser. Drake, lui, tente de l'arrêter avec une main dans la chevelure de Madonna, mais, elle, s'empresse de la rejeter et l'embrasse de plus belle. Puis, au bout d'un moment, fière d'elle, elle salue son public et se retire de la scène, continuant son show en s'exclamant : "Je suis Madonna, bit***". Drake sous le choc en jette son bonnet et dit tout bas : "Oh m***, que vient-il de se passer?"

Une chose est sûre, un duo qui restera donc dans les annales, mais pas dans la chronique musicale. Un souvenir douloureux Drake, mais qui aura bien faire régie sur la Toile, notamment sur les réseaux sociaux...

Voici quelques captures d'écran (sur Twitter) pour illustrer ce baiser que Drake regrettera longtemps :

Et la vidéo pour pouvoir regarder la scène entièrement :

Lu sur Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !