Serge Gainsbourg : sur la ligne 11 du métro parisien, une station portera son nom | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Un arrêt de métro portera le nom de Serge Gainsbourg
Un arrêt de métro portera le nom de Serge Gainsbourg
©DR

Hommage

Serge Gainsbourg : sur la ligne 11 du métro parisien, une station portera son nom

La ligne 11 du métro parisien s'arrête actuellement à la Mairie des Lilas. Elle sera prolongée et une station honorera le chanteur.

Les hommages à l'icône Serge Gainsbourg ne manquent pas. Le chanteur, compositeur, auteur, pianiste, écrivain...bref le touche-à-tout français est une véritable icône. Une star comme la France n'en a rarement connue. Quoi de plus logique dès lors de retrouver des rues qui portent son nom dans plusieurs villes de France. De Toulouse à Clermont-Ferrand en passant par Blagnac, Serge Gainsbourg continue ainsi, d'une certaine façon, de vivre dans le cœur des Français. A Paris, à la porte des Lilas dans le XXème arrondissement, rendue célèbre par la chanson Le Poinçonneur des Lilas, un parc construit au-dessus du boulevard périphérique a été nommé Jardin Serge-Gainsbourg en juillet 2010 en présence de Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg.

Et ce n'est pas tout. En effet, à en croire le Parisien.fr, dans le cadre du prolongement de la ligne 11 du métro parisien, une station adoptera le nom des Lilas-Serge Gainsbourg. La ligne 11 du métro parisien s'arrête actuellement à la Mairie des Lilas. Les travaux de prolongement doivent débuter l'an prochain et permettront de gagner six kilomètres. Un tronçon supplémentaire de six stations dont l'un rendra donc hommage à Gainsbarre. L'inauguration de la nouvelle ligne 11 est prévue pour 2019. Outre le nom de la station, la mairie des Lilas a indiqué au quotidien qu'une statue en bronze du chanteur, décédé en 1991, sera érigée.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !