Satellite Goce : il s'est désintégré sans incident | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Le satellite Goce a été lancé en 2009 pour mesurer la gravité de la Terre.
Le satellite Goce a été lancé en 2009 pour mesurer la gravité de la Terre.
©Esa

Fin de la mission

Satellite Goce : il s'est désintégré sans incident

L'Agence spatiale européenne estime que 25% de ses débris ont atteint la surface de la Terre.

Le satellite Goce est entré dans l'atmosphère terrestre, dans la nuit de dimanche à lundi, au-dessus de la région des Iles Malouines (sud de l'Atlantique). Comme prévu, l'appareil d'une masse de 1 100 kg s'est "en grande partie" désintégré "et aucun dommage matériel n'a été rapporté", a indiqué l'Agence spatiale européenne dans un communiqué. L'ESA a néanmoins estimé à "25% la proportion de ses débris qui ont atteint la surface de la Terre". 

Lancé en 2009, ce satellite est parvenu à cartographier les variations de la gravité terrestre avec une très grande précision, explique Le Figaro. De nouvelles connaissances sur la densité de l'air et la vitesse des vents dans la haute atmosphère ont ainsi pu être acquises. Sa mission est arrivée au terme naturel de sa vie fin octobre lorsque l'appareil s'est retrouvé à court de carburant. 

Selon l'ESA, quelque 15 000 tonnes de débris spatiaux artificiels sont rentrés dans l'atmosphère depuis près de 60 ans sans jamais blesser personne.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !