Royaume-Uni : un membre de la famille royale a fait son coming-out | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Royaume-Uni : un membre de la famille royale a fait son coming-out
©

Une première

Royaume-Uni : un membre de la famille royale a fait son coming-out

Il s'agit du Lord Ivar Mountbatten, un cousin de la reine Eliza­beth II.

Hier, dans les colonnes du Daily Mail, Lord Ivar Mountbatten a annoncé qu’il partage sa vie avec un homme, faisant ainsi de lui le premier membre de la famille royale britannique à faire publiquement son coming-out.

Une première dans l'histoire de la famille royale. Lord Ivar Mountbatten est connu du monde entier et enseigné dans toutes les classes d’histoire du Royaume-Uni. Ce noble de 53 ans fait partie de la famille royale d’Angleterre, est cousin d'Elizabeth II et est le parrain d’un des enfants du prince Edward (le plus jeune des enfants de la reine). De plus, il a été marié pendant 17 ans avec Penelope (Penny) Thompson. Ensemble, ils ont eu trois filles : Ella, Alexandra et Louise. 

"Bisexuel"

"Penny était au courant avant qu’on se marie. Je lui avais dit que j’étais bisexuel, que j’étais attiré par les deux. Elle a été compréhensive et je lui serai toujours reconnaissant de cela. Nous nous sommes beau­coup amusés, nous avons eu trois merveilleuses filles et je ne regrette aucun des moments de ma vie. À la fin, Penny ne se sentait plus assez aimée et elle voulait plus de la part d’un mari qu’elle ne pouvait en espérer de moi. Compte tenu de ma sexualité, j’étais assez étonné qu’elle m’épouse. C’était courageux. Peut-être pensait-elle qu’elle pouvait me changer mais à la fin elle a réalisé qu’elle n’y arriverait pas."

En 2011, le couple s'est séparé et début 2015, Lord Ivar a rencontré James Coyle, qui depuis partage sa vie. L’arrivée de ce nouveau venu a été bien acceptée. Si bien que James et Penny sont devenus les meilleurs amis du monde et ne se quittent plus, comme l’a confié ce dernier. "Je suivais un cours de yoga au village avec Penny et les gens pensaient que j’étais son nouveau petit-ami. Elle a dû leur dire : "Non, c’est celui d’Ivar, pas le mien.""

Soutenu par les membres de la famille royale 

Un soutien partagé par son ami le prince Edward mais également le comte et la comtesse de Wessex : "Être un Mountbatten n'a jamais été le problème, le problème c'était plutôt la génération dans laquelle je suis né. Quand j'étais enfant, l'homosexualité était désignée comme 'l'amour qui ne dit pas son nom', mais c'est formidable aujourd'hui comme les choses ont évolué en termes d'acceptation".

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !