Royaume-Uni : première apparition publique d’Elizabeth II après une absence très remarquée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Elizabeth II accueille le chef d'état-major britannique, le général Nick Carter, lors d'une audience au château de Windsor, à l'ouest de Londres, le 17 novembre 2021.
Elizabeth II accueille le chef d'état-major britannique, le général Nick Carter, lors d'une audience au château de Windsor, à l'ouest de Londres, le 17 novembre 2021.
©Steve Parsons / POOL / AFP

God Save the Queen

Royaume-Uni : première apparition publique d’Elizabeth II après une absence très remarquée

La reine d’Angleterre a reçu ce mercredi le chef d’État-major britannique Nick Carter au château de Windsor. Cette apparition fait suite à son absence lors d'une cérémonie en hommage aux victimes des guerres dimanche 14 novembre

Elizabeth II a reçu ce jour le chef d’État-major britannique Nick Carter au château de Windsor. Son absence à une cérémonie en hommage aux victimes de guerre avait nourri quelques inquiétudes sur l'état de santé de la Reine, âgée de 95 ans. Sa participation avait été annulée à la dernière minute, le palais expliquant qu’elle s’était fait mal au dos. « Sa Majesté est déçue de manquer la cérémonie », avait indiqué le palais de Buckingham.

Très chargé début octobre, l’agenda de la reine a été fortement allégé. Elizabeth II a notamment annulé son déplacement à la COP26, à Glasgow (Écosse), où les princes Charles et William ont représenté la famille royale.

Adulée outre-manche, Elizabeth II détient le record de longévité sur le trône britannique, auquel elle a accédé en 1952.

À Lire Aussi

La reine Elizabeth II a été mise au repos forcé par ses médecins

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !