Rennes : à 91 ans, elle passe 23 heures dans la salle des coffres d'une banque | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L'agence BNP a présenté ses excuses à la vieille dame
L'agence BNP a présenté ses excuses à la vieille dame
©Reuters

Y'a quelqu'un ?

Rennes : à 91 ans, elle passe 23 heures dans la salle des coffres d'une banque

La vieille dame a été oubliée par le personnel de l'agence. Elle est en bonne santé après cette mémorable aventure.

L'histoire aurait pu se terminer bien plus mal pour cette femme de 91 ans. La vieille dame est restée 23 heures dans le noir, enfermée dans la salle des coffres de sa banque. Samedi, elle a en effet été oubliée par le personnel d'une agence BNP-Paribas de Rennes. Elle n'avait pas de téléphone portable. L'alerte a été donnée à la police vers 20h00 par son fils, inquiet de ne pas voir revenir sa mère, a indiqué le commissaire de police Pascal Serrand. Après avoir examiné "tous les points de chute qu'elle connaissait, on a déterminé un certain nombre d'agences bancaires où elle aurait pu aller", a-t-il expliqué.

Contactés par la police, les services parisiens de la BNP ont "accepté d'envoyer deux agents de surveillance pour vérifier" si la nonagénaire se trouvait dans l'agence, a raconté le commissaire. Les agents ont alors "entendu une petite voix qui sortait de la salle des coffres", a relaté le commissaire. La nonagénaire a été délivrée dimanche à 10 h 30 "dans un bon état de santé physique et psychique" a expliqué le commissaire.

Elle a été hospitalisée pendant deux heures au centre hospitalier de Pontchaillou, à Rennes. Une enquête est en cours pour déterminer les raisons pour lesquelles l'alarme n'a pas fonctionné.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !