Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers

Soirée au Buddha-Bar

Racisme à l'encontre de Teddy Riner : la serveuse répond

Mélissa, la serveuse de 27 ans, remet en cause la version des faits rapportés par le champion de judo, expliquant avoir suivi la procédure normale et rejetant les accusations de racisme.

Qui dit la vérité ? Après Teddy Riner, c'est donc la serveuse mise en cause par le champion de judo qui a tenu à s'exprimer et donner sa version des faits. Voici le récit de la soirée, que Mélissa - la serveuse de 27 ans, a donné au JDD.fr :

"Monsieur Riner, que je n'avais pas reconnu - le Buddha Bar est un établissement éclairé à la bougie et on ne reconnaît pas forcément les personnalités -, avait passé sa commande. Au moment du spectacle brésilien, quand je suis passée près de sa table, elle était vide. Je l'ai alors aperçu sur les marches (du grand escalier de la salle de restaurant, Ndlr) et me suis dirigée vers lui."

Comme le précise le journal, "la serveuse raconte alors avoir demandé "poliment" la carte d'identité ou la carte bleue au frère de Teddy Riner. "C'est la consigne de la direction, la procédure habituelle que nous appliquons à tous nos clients", indique la jeune femme. En effet comme l'explique le site Internet, cette "consigne" a été prise après que plusieurs clients soient partis sans payer.

Face à l'incompréhension du frère de Teddy Riner, la serveuse s'est tournée vers le judoka : "J'ai posé ma main sur son bras afin qu'il puisse m'entendre et je lui ai demandé sa carte bleue, toujours avec la politesse requise", affirme-t-elle au JDD.fr, avant de raconter : "Monsieur Riner a alors sorti sa carte bleue et m'a dit : 'appelle-moi le patron, ta gueule, va te faire foutre!'" 

Une version très éloignée de celle qu'a offert le champion olympique de judo. 

Lu sur le JDD.fr
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.