Quand Xi Jinping cite Game of Thrones lors d'une réunion | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Quand Xi Jinping cite Game of Thrones lors d'une réunion
©Mark Schiefelbein / POOL / AFP

Sous le charme

Quand Xi Jinping cite Game of Thrones lors d'une réunion

Le président chinois serait un vrai fan de la célèbre saga.

Selon South China Morning Post, le président chinois Xi Jinping aurait cité Game of Thrones lors d'une réunion à Pékin, fin avril. "Nous devons nous assurer que le monde dans lequel nous vivons ne tombe pas dans la guerre à l'instar des Sept Couronnes", aurait-il déclaré. Le président chinois ne serait pas le seul à suivre les aventures des héros de la célèbre saga. D'autres membres de son gouvernement en sont fans. En effet, à Dubrovnik, en Croatie, lors du sommet "16+1", qui réunit la Chine et seize pays de l'Europe centrale et orientale, Li Keqiang, le Premier ministre chinois, a également fait référence à la série HBO. La Croatie a accueilli de nombreux tournages de la célèbre saga. Diverses scènes qui se déroulent à Port Réal ont, par exemple, été tournée dans la ville fortifiée Dubrovnik. Toutefois, la série est censurée en Chine. De nombreuses scènes de violence et de sexe sont supprimées. Mais selon un fonctionnaire chinois, Xi Jinping regarderait une version encore plus condensée de la série, adaptée à son emploi du temps très chargé.

Xi Jinping n'est pas le seul politique qui aime Game of Thrones, le président des Etats-Unis, Donald Trump regarderait également la série. Il l'utilise d'ailleurs souvent pour faire passer ses messages politiques via Twitter. Un comportement qui ne plaît pas à la chaîne HBO. En effet, le 18 avril, elle a demandé au président de cesser d’utiliser le graphisme de sa série pour faire sa publicité. En Inde, le gouvernement a cité également la saga sur les réseaux sociaux pour encourager les citoyens à voter lors des élections législatives.

South China Morning Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !