Quand Staline faisait secrètement analyser les excréments de Mao | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Cette mission aurait été confiée à Lavrenti Beria, un scientifique proche de Staline.
Cette mission aurait été confiée à Lavrenti Beria, un scientifique proche de Staline.
©DR

Espionnage

Quand Staline faisait secrètement analyser les excréments de Mao

Selon la BBC, Staline a piégé plusieurs personnalités pour faire analyser leurs excréments, au point de créer une cellule spéciale uniquement dédiée à cette mission particulière.

Selon l'ancien agent des services secrets russes Igor Atamanenko, Staline aurait profité de la première visite de Mao Zedong en URSS en 1949 pour faire analyser ses excréments, afin de déterminer sa personnalité. Selon la BBC qui publie ce mardi cette révélation surprenante, Staline a ainsi piégé plusieurs personnalités pour faire analyser leurs excréments, au point de créer une cellule spéciale, uniquement dédiée à cette mission particulière.

"À l'époque, les agences de renseignements n'avaient pas le genre de matériel d'écoute qu'elles possèdent aujourd'hui (…) C'est pourquoi nos spécialistes en sont arrivés à trouver des moyens extravagants pour obtenir des informations" explique à la BBC Igor Atamanenko, qui précise que cette cellule aurait été dirigée par Lavrenti Beria, un scientifique proche de Staline. D'après l'ex-agent, une personne dont les excréments comportaient beaucoup d'"acide aminé tryptophane" était vraisemblablement d'un naturel "calme et accessible", alors qu'un manque de potassium révélait une nervosité accrue. 

Lu sur BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !