Quand l'Arabie saoudite paye des influenceurs pour redorer son image sur instagram | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Quand l'Arabie saoudite paye des influenceurs pour redorer son image sur instagram
©Gateway KSA via Instagram

Wahhabisme à la cool

Quand l'Arabie saoudite paye des influenceurs pour redorer son image sur instagram

Le royaume wahhabite cherche à attirer davantage de touristes étrangers et mise pour cela sur les réseaux sociaux.

Quand une instagrammeuse aux 800 000 abonnées partage une photo, l'impact est important. L'Arabie Saoudite l'a bien compris et a fait des personnalités des réseaux sociaux sa nouvelle cible en stratégie de communication. Aggie Lal, une instagrammeuse américaine, a ainsi été invitée pour une tournée de 10 jours dans le pays, le tout supervisé par Gateway KSA, un programme étatique dirigé par le prince Turki al-Faisal, ancien directeur de l'Agence saoudienne de renseignements.

Pour promouvoir son pays, le régime wahhabite mise sur la beauté de ses paysages et invite plusieurs personnalités. Ainsi, on a pu observer David Guetta venir donner un concert en 2018, alors que le DJ Enrique Iglesias s'était même fendu d'un hommage au roi saoudien.

Embourbé dans la guerre au Yémen et au cœur des attaques depuis l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, Riyad a bien besoin du soutien d'internet pour redorer son blason. Sous l'influence du prince héritier Mohammed ben Salmane, l'Arabie Saoudite s'est lancée dans un programme de modernisation économique visant à préparer l'après-pétrole, au point d'envisager pour la première fois la délivrance de visas touristiques aux étrangers. Pour les instagrammeurs, cela semble déjà plus facile.

Slate

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !