Ouverture du procès du médecin de Michael Jackson | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Deux ans après la mort de son célèbre patient, le docteur Conrad Murray devra répondre de ses actes.
Deux ans après la mort de son célèbre patient, le docteur Conrad Murray devra répondre de ses actes.
©

Thriller

Ouverture du procès du médecin de Michael Jackson

Accusé d'homicide involontaire, Conrad Murray, le médecin de Michael Jackson risque 4 ans de prison. Son procès sera retransmis à la télé.

Deux ans après la mort de son célèbre patient, le docteur Conrad Murray devra répondre de ses actes. Ce médecin cardiologue est accusé d'homicide involontaire contre Michael Jackson, décédé à 50 ans d'une surdose de Propofol, un médicament que la star appelait son "lait".  Son médecin lui prescrivait ce puissant anesthésique en guise de somnifère.

Le Los Angeles Times détaille la ligne de défense des avocats du docteur Murray: ils vont tenter d'expliquer au juge que Michael Jackson a lui-même pris une surdose de Propofol.  "Désespéré par ses dettes et soumis à une forte pression à l'approche de son come-back sur scène", le roi de la pop aurait voulu mettre fin à ses jours, peut-on lire sur le site du quotidien américain.

Le procès du docteur Murray va débuter sous l’œil des médias qui vont retransmettre intégralement les audiences, comme le rapporte le site TMZ. Le sort du cardiologue est entre les mains de douze jurés dont "la moitié sont  des fans de Jackson". Murray risque quatre ans de prison et le retrait de son autorisation d'exercer.

Los Angeles Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !