Portland : un ado urine dans un réservoir, la ville jette 143 millions de litres d'eau potable | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Portland : un ado urine dans un réservoir, la ville jette 143 millions de litres d'eau potable
©

Gros gâchis

Portland : un ado urine dans un réservoir, la ville jette 143 millions de litres d'eau potable

"Nous sommes dans la position enviable d'avoir de l'eau en abondance. Jeter cette eau n'aura aucun impact financier sur la ville ou pour nos clients" a déclaré le porte-parole du service des eaux de la ville.

Voilà une incartade nocturne qui aura coûté cher. Dans la nuit de lundi à mardi un jeune homme de 19 ans, accompagné de deux amis, s'est amusé à uriner dans un réservoir de Portland, en Californie. Après la diffusion de la vidéo de cette bravade, la ville a été contrainte de se débarrasser des 143 millions de litres d'eau potable contenus dans ce malheureux réservoir.

Et ce malgré les tests effectués qui ne révélaient aucune pollution. "Nos clients attendent de leur eau qu'elle ne soit pas délibérément polluée. Nous sommes en mesure de satisfaire cette exigence tout en minimisant les risques pour la santé publique", a expliqué David Shaff, patron des services de l'eau de Portland. Tim Hall, son porte-parole, a de son côté estimé que la mesure ne s'apparentait en aucun cas à du gaspillage. "Dès qu'une pollution d'origine humaine survient dans notre eau potable, nous fermons le réservoir, le vidons et le nettoyons", a-t-il indiqué. "Nous sommes dans la position enviable d'avoir de l'eau en abondance. Du coup, jeter cette eau n'aura aucun impact financier sur la ville ou pour nos clients", a-t-il ajouté.

Une décision qui en a en fait enrager plus d'un dans le sud de la Californie, en proie à l'une des pires sécheresses de la décennie. "Vous êtes sérieux aux services de l'eau de Portland ? Vous êtes obligés de balancer 143 millions de litres d'eau parce qu'un type a pissé l'équivalent d'un verre ou deux?", s'est notamment insurgé un lecteur sur le site internet du Los Angeles Times.

Mais le fin mot de l'histoire n'est pas là : selon le site Vocativ, qui a interrogé l'adolescent, ce dernier aurait uriné... à côté du réservoir et non dedans. Tout ça pour ça ?

Lu sur Europe1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !