Polémique en Afrique du Sud : la clé de la cellule de Nelson Mandela va être mise en vente aux enchères | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Différents objets ayant appartenu à Nelson Mandela vont être mis aux enchères au Royaume-Uni, suscitant la polémique en Afrique du Sud. La clé de son ancienne cellule est au coeur de cette vente.
Différents objets ayant appartenu à Nelson Mandela vont être mis aux enchères au Royaume-Uni, suscitant la polémique en Afrique du Sud. La clé de son ancienne cellule est au coeur de cette vente.
©JENNIFER BRUCE / AFP

Combat contre l’apartheid

Polémique en Afrique du Sud : la clé de la cellule de Nelson Mandela va être mise en vente aux enchères

Plusieurs objets ayant appartenu à Nelson Mandela, l’icône de la lutte contre l’apartheid, vont être proposés dans le cadre d’une vente aux enchères au Royaume-Uni, suscitant la polémique en Afrique du Sud. La clé de son ancienne cellule serait notamment au cœur de cette vente.

Plusieurs objets ayant appartenu à Nelson Mandela doivent être mis aux enchères au Royaume-Uni, suscitant la polémique en Afrique du Sud. La clé de la cellule de Nelson Mandela, icône de la lutte contre l’apartheid, est notamment dans la liste des objets qui seront proposés dans le cadre de cette vente, selon des informations de Sud-Ouest et de la presse britannique.

Parmi les objets en question qui pourraient être mis aux enchères figurerait donc la clé de la cellule de Nelson Mandela sur l’île-pénitencier de Robben Island, où il a été enfermé pendant une bonne partie de ses 27 ans passés en prison. Son geôlier, Christo Brand, aurait vendu la clé à la maison d’enchères britannique Guernsey’s.

Nathi Mthethwa, le ministre sud-africain des Sports, de la Culture et des Arts a « ordonné que des mesures urgentes soient prises » après avoir pris connaissance de ces informations « inquiétantes » publiées dans la presse britannique :

« C’est insupportable que Guernsey’s, qui est clairement conscient de l’histoire douloureuse de notre pays et du symbolisme de la clé, envisage de la vendre aux enchères sans aucune consultation du gouvernement sud-africain. Cette clé appartient au peuple sud-africain […] Elle n’est la propriété personnelle de personne ».

Robben Island est aujourd’hui un musée national et un site du patrimoine mondial. Selon le ministre, les objets qui lui sont associés ont « une signification culturelle, patrimoniale et historique ». Ils rappellent la lutte acharnée des combattants contre le régime raciste de l’apartheid.

Selon le ministre, « la clé doit être rendue à ses propriétaires légitimes avec effet immédiat et cette vente aux enchères doit être interrompue ».

Sur Robben Island, il est possible de visiter l’ancienne cellule de Nelson Mandela.

Sur son site Internet, la maison d’enchères britannique a annoncé la tenue de cette vente pour le 28 janvier 2022, précisant qu’outre la clé de sa cellule, seront proposés d’autres objets ayant appartenu à Mandela, comme sa «  chemise emblématique Madiba », une peinture ou encore un moulage en bronze de son poing.

Sud-Ouest - BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !