Place Vendôme : une sculpture de Paul McCarthy fait polémique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Place Vendôme : une sculpture de Paul McCarthy fait polémique
Place Vendôme : une sculpture de Paul McCarthy fait polémique
©FIAC

Ça vole haut

Place Vendôme : une sculpture de Paul McCarthy fait polémique

Ce qui est censé représenter un arbre de 24 mètres de haut a été installé ce jeudi sur la place Vendôme. Mais bien peu l'ont interprété de cette manière...

La surprise était de taille ce jeudi pour celles et ceux qui se rendaient place Vendôme, dans le 1er arrondissement de Paris – où sont, entre autres, situés le ministère de la Justice et des boutiques de luxe. Une sculpture verte géante accompagnait la célèbre colonne Vendôme... et déchaîne les réactions depuis 24 heures en raison de sa forme particulière.

Le "Printemps Français", émanation de la "Manif Pour Tous", y a ainsi vu un "plug anal" :

Moins sexuelles, d'autres – mais plus rares – interprétations ont fleuri autour des concepts de "toupie" :

Le "Daily Mail" n'a mis que quelques heures pour décréter qu'avec cette oeuvre d'art d'un goût... particulier, Paris était une ville "humiliée" :

La vérité est, sur le papier, bien éloignée de tout cela. Cette oeuvre de l'artiste américain Paul McCarthy, commandée par la Foire Internationale d'Art Contemporain (FIAC), représente en réalité... un arbre de Noël. Elle s'appelle d'ailleurs sobrement "Tree" et, visiblement, elle n'est censée donner lieu qu'à fort peu d'interprétations déplacées : "Référence à la fois à la sculpture moderniste et à l'emblématique arbre de Noël de la culture occidentale, la sculpture de McCarthy renvoie aux figurines en chocolat que son usine ne cesse de produire", selon le site de la FIAC.

Paul McCarthy, toutefois, est un récidiviste. Cela fait en effet des décennies que l'artiste n'hésite pas à transgresser les règles de l'art, utilisant des substances aussi diverses que le sang ou les excréments pour des travaux contestés.

"Bien sûr que cette œuvre est polémique, qu’elle joue sur l’ambiguïté entre un arbre de Noël et un plug : ce n’est ni une surprise ni un secret" note la directrice artistique de la FIAC Jennifer Flay. "Mais il n’y a aucune offense au public, et suffisamment d’ambiguïté pour ne pas troubler les enfants" poursuit-elle auprès du "Monde".

Cela n'a pas empêché, toujours selon le quotidien, une agression de l'artiste quelques heures après le dévoilement de son arbre : Paul McCarthy a été frappé trois fois au visage par un homme parti ensuite au courant. "Dans notre monde de certitudes, seul l'art contemporain permet de douter" se disait bien le directeur du théâtre du Rond-Point Jean-Michel Ribes...

Vu sur le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !