Pippa à la plage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Pippa à la plage
©

Pippalisation

Pippa à la plage

La presse britannique accentue la pression en publiant de nouveaux clichés de la sœur de Kate Middleton à Ibiza, mais la nouvelle star du Web pourrait tirer avantage de sa soudaine renommée.

Ce sont  des clichés d'une époque révolue, celle où la famille Middleton pouvait s'essayer au plongeon depuis le pont d'un yacht à Ibiza sans (trop) éveiller la curiosité.

Désormais, depuis le mariage du 29 avril 2011, ce type d'images affole le web, notamment celles qui concernent directement Pippa Middleton - la faute, sans doute, à une audacieuse robe lors des noces de sa sœur.

Aujourd'hui, ce sont des images prises en 2006 qui ressortent. On y voit le clan Middleton et le prince William sur un bateau pour un moment de détente au large de l'Espagne.

Une première photo de Pippa Middleton en petite tenue avait fait grand bruit il y a quelques jours. En la voyant un producteur de films X a même eu l'indécence d'offrir plusieurs millions d'euros à la jeune fille contre sa participation à "une scène explicite" dans le remake érotique du mariage de Kate & William qu'il serait en train de préparer.

La famille Middleton aurait lancé une procédure pour faire disparaître toutes ces photos du Web, et Pippa serait "furieuse" d'avoir été trahie par ses (anciens) amis qui ont fait parvenir ces images à la presse.

Un des proches des deux sœurs aurait par ailleurs confié au Daily Mail que la cadette comptait bien capitaliser sur sa nouvelle notoriété pour lancer sa propre entreprise d'événementiel. "Je suis sûr qu'elle sera capable d'utiliser ses nouveaux contacts royaux pour stimuler sa future société", aurait-il dit.

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !