Pharrell Williams : son chapeau vendu 44 100 dollars sur eBay | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Pharrell Williams a vendu son célèbre chapeau
Pharrell Williams a vendu son célèbre chapeau
©Reuters

C'est pour la bonne cause

Pharrell Williams : son chapeau vendu 44 100 dollars sur eBay

La somme sera intégralement reversée à From One Hand To Another, l'association éducative du chanteur.

Qui aurait pensé qu'un couvre-chef coûte aussi cher ? Le célèbre chapeau Vivienne Westwood de Pharrell Williams a battu des records de vente ce dimanche. En effet, il a été acheté sur eBay pour la modique somme de 44 100 dollars (environ 32 000 euros).Une bonne nouvelle car c'est pour la bonne cause que le chapeau, dont le chanteur ne se sépare jamais, était mis aux enchères. Ainsi le montant sera reversé à From One Hand To Another, l'association éducative du chanteur qui vient en aide aux jeunes défavorisés, de 7 à 20 ans.

Pour rappel, il y a un mois lors des Grammy Awards Pharrell Williams avait fait parler de lui avec ce chapeau. Ainsi, d'après le Daily Mail, les recherches Google concernant le cet accessoire ont grimpé en flèche les jours suivants la cérémonie : + 5 000% pour "Pharrell's hat" ! Les expressions "large fedoras" (large chapeau en feutre) et "large cowboy hat" ont aussi augmenté (+ 50%). 

Le couvre-chef, que l'interprète de "Happy" avait acheté pour 200 dollars, a été âprement disputé sur la Toile. En effet, le prix de vente de l'accessoire préféré de Pharrell Williams est passé de 20 000 à 40 000 dollars en quelques heures seulement. Et ce chapeau est désormais la propriété d'une chaîne de restaurants, Arby's, spécialisée dans les sandwiches, comme l'a annoncé la direction sur son compte Twitter. Suffisant pour faire venir des clients ?

 

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !