Paris : la Place de l’Opéra pourrait devenir piétonne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
L'opéra Garnier.
L'opéra Garnier.
©

Aménagement

Paris : la Place de l’Opéra pourrait devenir piétonne

Un vœu, voté à l’unanimité par les élus du 9e arrondissement, propose de piétonniser et végétaliser les abords de l'opéra Garnier, à Paris.

Le JDD révèle ce dimanche un projet ambitieux de piétonisation et de végétalisation des abords du célèbre opéra Garnier, à Paris.

Jonathan Sorel, élu EELV du 9e arrondissement qui porte le projet, a déposé un vœu en conseil d'arrondissement le 2 novembre, adopté à l'unanimité, gauche et droite confondues. Le texte, réclame une "étude de préfiguration pour le réaménagement du quartier", sera maintenant discuté au conseil de Paris des 14-15 décembre. 

L'élu écologique explique sa démarche par le fait que "tout le monde s'accorde à dire que la place de l'Opéra est un carrefour extrêmement inhospitalier, voire dangereux, une jungle urbaine chaotique qui ressemble souvent à un parcours du combattant pour les piétons et les cyclistes. C'est aussi un parking géant pour les autocars des grands magasins boulevard Haussmann. Un immense gâchis pour ce bijou architectural !".

Il propose donc d'interdire la circulation automobile (sauf pour les bus) sur la place et sur le losange formé par les rues alentour (Auber, Halévy, Gluck et Scribe) ainsi que sur la place Daghiliev, qui borde le boulevard Haussmann derrière le palais Garnier.

Il prévoir aussi de végétaliser les lieux publics, toits et façades, à grand renforts de plantes grimpantes. 

Si le projet devrait sans encombre être accepté au niveau politique - la maire Les Républicains du 9e, Delphine Burkli, avait un projet similaire dans son programme - il risque de faire rencontrer l'hostilité des automobilistes et des commerces du boulevard Haussmann, qui attirent chaque année 120 millions de visiteurs par an.

L'étude-diagnostic, associant les grandes enseignes, la SNCF et l'Opéra national de Paris, pourrait être lancée dès 2016.

En attendant, la mairie de Paris a d'ores et déjà provisionné 100.000 € pour un "petit réaménagement" visant à faire disparaître l'actuel rond-point et à "créer un vrai parvis devant les marches de l'Opéra".

Lu dans Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !