Nord : Une pluie d'huile de frites venue de Belgique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Nord : Une pluie d'huile de frites venue de Belgique
©MARTIN BUREAU / AFP

Invasion culturelle

Nord : Une pluie d'huile de frites venue de Belgique

Les rejets de graisse proviendraient d'une usine de frites installée en Belgique.

Le village de Deûlémont dans le Nord est victime depuis plusieurs semaines d'un étrange phénomène. Régulièrement, les habitants découvrent des traces de graisse jaune sur leur voiture, leurs vêtements et leur jardin. Une pluie qui n'a rien de naturel.

Le coupable est tout désigné et il vient de Belgique. De l'autre côté de la frontière, dans la ville de Warneton, sévit en effet une usine de frites surgelées de la marque Calrebout potatoes. Les traces de graisse seraient donc de l'huile de frites généreusement dégagée par l'usine. "

L'adjointe au maire de Deûlémont pointe du doigt la responsabilité de l'usine : "C'est le business avant tout et ce qui peut se passer aux alentours avec la pollution n'intéresse pas. Les travaux dans l'usine n'ont pas été faits correctement".

De son côté le porte-parole de l’usine Jan Poté, balaye les accusations. "C’est trop facile de pointer du doigt Clarebout. Il est quasi impossible que l’huile ou la graisse vienne de chez nous.".

Si même les frites ne peuvent pas réunir Belges et Nordistes…

 

La Depeche

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !