New York s'attend à subir l'une des pires tempêtes de neige de son histoire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
La neige est attendue en quantité dans les rues de New York.
La neige est attendue en quantité dans les rues de New York.
©Reuters

Winter is coming

New York s'attend à subir l'une des pires tempêtes de neige de son histoire

On attend jusqu'à un mètre de neige dans les rues à partir de ce lundi 26 janvier.

Scènes d'Apocalypse dans certains supermarchés de New York. La population s'est ruée sur les vivres laissant les rayons vides, derrière elle. Des queues interminables se forment aux caisses. Chacun n'a qu'une envie : retourner rapidement chez lui et attendre ce qui devrait être l'une des tempêtes "les plus importantes de l'histoire de cette ville" selon le maire Bill de Blasio. L'édile a d'ailleurs mis en garde sans faire d'euphémisme : "Préparez-vous à quelque chose de pire que ce que nous avons vu jusqu'à présent."

En détails, cela signifie entre 60 et 90 centimètres de neige, des vents violents et des températures glaciales. D'ailleurs, c'est toute la côte nord-est américaine qui est concernée, de Boston, jusqu'à la frontière canadienne. Les habitants sont donc invités à ne pas sortir, surtout avec leur véhicule. Quant aux écoles, elles devraient être fermées pour le journée de mardi.

D'ores et déjà, les New-yorkais se préparent au pire avec inquiétude mais aussi avec humour, sur les réseaux sociaux, comme le montrent de nombreux tweets. Les déclarations alarmistes du maire sont reprises à la dérision notamment par ces fans de la série Game of Thrones, qui reprennent le fameux "Winter is coming" (l'hiver arrive) de la série, avec Bill de Blasio en tête d'affiche.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !