New York : le dernier menu du Titanic mis aux enchères | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le restaurant de Première classe, décoré dans le style Louis XVI et orné de lustres en cristal serait sans doute aujourd'hui l'équivalent d'un Trois étoiles.
Le restaurant de Première classe, décoré dans le style Louis XVI  et orné de lustres en cristal serait sans doute aujourd'hui l'équivalent d'un Trois étoiles.
©

First class

New York : le dernier menu du Titanic mis aux enchères

Abraham Salomon, un riche passager de première classe avait miraculeusement récupéré le menu dans son veston la nuit du naufrage le 14 avril 1912. L'objet mis aux enchères le 30 septembre prochain à New York est estimé à 60 000 euros.

Le Titanic a coulé le 15 avril 1912 en heurtant un iceberg. Cent ans après son naufrage continue de fasciner. Après la vente record du violon du Titanic pour 1 million d'euros en octobre 2013, d'autres objets vont prochainement être mis en vente. Un menu de déjeuner du Titanic, conservé par un passager de première classe va être vendu aux enchères à New York le 30 septembre prochain par le Lion Heart Autographs, société spécialisée dans les manuscrits.

Le menu a été soigneusement conservé par Abraham Salomon (1868-1959), un riche homme d'affaires américian qui, rentrant à New York, avait échappé au drame. La valeur du menu est estimée entre 45.000 et 60.000 euros environ, mais les enchères risquent de s'envoler en raison de l'engouement des fans autour du Titanic. Le navire était composé de trois classes séparées par des grilles et les repas au restaurant "à la carte" de première classe étaient un véritable rituel contrairement aux plats très simples servis en troisième classe. Le restaurant de Première classe, décoré dans le style Louis XVI  et orné de lustres en cristal serait sans doute aujourd'hui l'équivalent d'un Trois étoiles.

L'ouvrage La table du Titanic de Xavier Manente publié en 2012 pour le centenaire du naufrage montre bien l'incroyable finesse culinaire des plats servis en première classe, avec les meilleurs vins, du caviar et des huitres. D'autres objets tout aussi insolites seront mis en vente lors de la vente aux enchères, comme un ticket d'accès aux bains turcs du Titanic et une lettre manuscrite de Mabel Francatelli, la secrétaire personnelle de la riche passagère Lady Duff-Gordon.  

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !