Nelson Mandela : deux footballeurs en commission de discipline turque pour lui avoir rendu hommage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Nelson Mandela : deux footballeurs en commission de discipline turque pour lui avoir rendu hommage
©

Mauvais moment

Nelson Mandela : deux footballeurs en commission de discipline turque pour lui avoir rendu hommage

La Fédération ne veut pas voir de message politique sur les terrains.

Rendre hommage à Nelson Mandela, oui, mais pas sur un terrain de football. C'est que semble dire la commission de discipline turque, qui a convoqué Didier Drogba et Emmanuel Eboué. Les deux joueurs de Galatasaray ont en effet arboré un t-shirt hommage à Nelson Mandela et l'ont montré à la fin d'un match de championnat. "Merci Madiba" (Drogba) et "Repose En Paix Nelson Mandela" (Eboué) étaient les messages inscrits sur les t-shirts des joueurs.


La Fédération a justifié sa décision en expliquant qu'ils avaient porté ces t-shirts lors d'un match sans en avoir demandé la permission. Les messages à caractère politique sont en effet proscrits des terrains sportifs. La fédération turque a également renvoyé toute l'équipe de Fethiyespor devant la commission de discipline à cause d'un t-shirt "Great Atatürk" porté alors que l'hymne national était joué avant un match. Une décision déplorée par le ministre des Sports, Suat Kılıç : "Je peux le dire clairement. Ghazi Mustafa Kemal Atatürkest le fondateur de la République turque, une valeur importante et commune à la société turque. Son nom ne peut pas être décrit comme un message politique ou quelque chose qui éloigne les gens les uns des autres".

Le gouvernement turc a accordé le prix de la paix Atatürk en 1992 à Nelson Mandela. Une récompense que Madiba avait refusée, évoquant son combat "au service de la démocratie, des droits de l'homme et de la lutte contre l'oppression". Certains y avaient vu un signe de protestation envers le traitement de la population kurde par les Turcs.

Lu sur Slate

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !