Ne prenez pas de grandes décisions en avion : l'altitude rend idiot | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Ne prenez pas de grandes décisions en avion : l'altitude rend idiot
©

Tête en l'air

Ne prenez pas de grandes décisions en avion : l'altitude rend idiot

La pression moins forte et le manque d'oxygène diminuent les capacités d'apprentissage. Contentez-vous donc des tâches connues depuis longtemps et maitrisées !

David Gradwell est professeur de médecine aérospatiale et enseigne au King's College de Londres. Il conseille aux voyageurs de se reposer en avion, plutôt que d'essayer de travailler, car cet effort n'en vaut pas la peine. En effet, les capacités intellectuelles seraient diminuées en altitude.

La cause de ce phénomène se trouve dans l'effet de l'altitude sur la pression de l'air et le taux d'oxygène dans l'air. La pression de l'air à bord des avions est plus faible qu'au niveau de la mer, et le cerveau rencontre des difficultés pour utiliser l'oxygène présent dans l'air. Les performances cérébrales s'en ressentent.

Malgré la pressurisation de la cabine, lorsque l'avion atteint son altitude de croisière vers 10 000 m, la pression de l'air à bord correspond à une pression de 2000 mètres d'altitude, et les capacités d’apprentissage sont sérieusement touchées. Selon le professeur Gradwell, il faut donc éviter de pratiquer des tâches récemment apprises, qui ne sont pas encore bien maitrisées. En revanche, les taches familières ne devraient pas poser de problème.

Pas de panique donc : les pilotes sont bien entrainés, et sauront garder leurs moyens !

Lu sur Le Daily Mail

Le sujet vous intéresse ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !