Muriel Robin regrette de ne pas être maman | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
En juin dernier, l'actrice avait révélé dans Closermag avaoir été enceinte par le passé mais avoir fait une fausse-couche
En juin dernier, l'actrice avait révélé dans Closermag avaoir été enceinte par le passé mais avoir fait une fausse-couche
©

Mumu !

Muriel Robin regrette de ne pas être maman

La star âgée de 60 ans est en pleine promotion pour sa nouvelle pièce de théâtre "Momo" et se livre à quelques confessions intimes.

L'humoriste et star du woman show française est un cœur brisé. La star âgée de 60 ans a en effet expliqué sur le plateau du 20h de France 2 de ce lundi 30 août qu'elle se trouvait trop âgée pour devenir maman :"j'avais beau­coup de problèmes avec la réalité quand j'étais plus jeune". La star est comblée depuis son pacs avec la comédienne Anne Le Nen en 2009 mais le désir de maternité semble prendre le dessus ces derniers temps. 

Muriel Robin s'estime désormais trop âgée pour avoir un enfant et procréer. Son passage dans l'émission Voyage en terre inconnue en Namibie lui avait peut-etre donné des idées d'adoption. L'actrice avait révélé dans Le Parisien le 26 juin dernier avoir été enceinte par le passé mais avoir fait une fausse-couche : "une vie sans enfants…C'est très diffi­cile de ne se lever que pour soi le matin". 

Mais l'actrice bourrrée de talent pourra toujours compter sur son public pour l'aimer  Muriel Robin est en ce moment à l'affiche de la nouvelle pièce de théâtre "Momo" avec François Berleand au théatre de Paris. L'actrice est très fière de jouer dans la pièce écrite par Sébastien Thiery :"Ce rôle est incroyable, c'est un très beau rôle. C'est un grand rôle car c'est une grande pièce".

Lu sur gala.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !