Municipales 2014 : une candidate s'inscrit sur la liste FN et LO en même temps | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales 2014 : une candidate s'inscrit sur la liste FN et LO en même temps
©Reuters

Choc des extrêmes

Municipales 2014 : une candidate s'inscrit sur la liste FN et LO en même temps

Elle a finalement été exclue des deux listes.

A Mérignac, l'histoire fait grand bruit. Une femme s'est présentée aux élections municipales de sa ville sous deux bannières : Front national (FN) et Lutte ouvrière (LO). La préfecture de Gironde, à Bordeaux, s'est rendu compte de l'irrégularité ce jeudi et a convoqué la potentielle candidate pour lui signifier l'invalidation de sa candidature.

Pourtant, Sandrine Cocureau n'a d'appartenance à aucune de ces deux formations politiques, mais elle avait rempli, signé et remis aux deux partis les documents officiels nécessaires à l'enregistrement de son dépôt de candidature. Lors des opérations de vérifications qui précèdent la remise d'un récépissé officiel de dépôt de liste, l'administration préfectorale a détecté cette anomalie qui fera sans doute date à Mérignac. On apprend dans l'Express que la tête de liste FN, Jean-Luc Aupetit, et celle de LO, Guillaume Perchet, ont confirmé cet incident et se renvoient la responsabilité. "Elle a exprimé des idées très à droite et a signé un pré-engagement au mois de juin qu'elle a confirmé en décembre 2013", affirme le FN Aupetit. "Elle ne nous a pas rejoint par hasard, elle voulait faire entendre la voix du camp des travailleurs", assure, de son côté, Perchet.

Elle a finalement été radiée des deux listes.

Vu sur Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !