Mort de Frank Williams, légende de la Formule 1, à l’âge de 79 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
L'ancien manager de l'équipe BMW-Williams Franck Williams posait avec le pilote allemand Ralf Schumacher, dans les stands avant le Grand Prix de Formule 1 de Saint-Marin, le 17 avril 2003, en Italie.
L'ancien manager de l'équipe BMW-Williams Franck Williams posait avec le pilote allemand Ralf Schumacher, dans les stands avant le Grand Prix de Formule 1 de Saint-Marin, le 17 avril 2003, en Italie.
©PATRICK HERTZOG / AFP

Disparition

Mort de Frank Williams, légende de la Formule 1, à l’âge de 79 ans

L’ancien pilote Frank Williams, fondateur de la célèbre écurie de Formule 1 qui porte son nom, est mort à l'âge de 79 ans.

Le monde de l'automobile et de la F1 est en deuil. L’ancien pilote britannique Frank Williams, fondateur de la célèbre écurie de Formule 1 qui porte son nom, est mort à l'âge de 79 ans. Cette information a été communiquée par son équipe sur Twitter.

L'écurie créée par Frank Williams dans les années 1970 a remporté seize titres mondiaux entre 1980 et 1997, neuf chez les constructeurs et sept chez les pilotes.

Frank Williams s’est engagé sous son nom en 1975 en F1. Dès 1969 Frank Williams fera courir des F1, Brabham en 1969, de Tomaso en 1970, March en 1971 et 1972. Puis sous différents noms en fonction de ses partenariats jusqu'en 1974.

En 1975 devenu majoritaire dans son écurie il s'engage sous le nom de Williams. Il remportera seize titres mondiaux. Neuf comme constructeur et sept avec ses pilotes, dont Alain Prost en 1993.

Williams fut pour la première fois sacré champion du monde des constructeurs en 1980 puis huit autres titres en 1981, 1986, 1987, 1992, 1993, 1994, 1996 et 1997.

Parmi les titres de champion du monde des pilotes Williams figurent Alan Jones (1980), Keke Rosberg (1982), Nelson Piquet (1987), Nigel Mansell (1992), Alain Prost (1993), Damon Hill (1996) et Jacques Villeneuve (1997).

Gravement accidenté en 1986 dans un accident de voiture, Frank Williams perdit l'usage de ses jambes, selon des informations de L’Equipe. En 2013, il confia la direction de son écurie à sa fille Claire. En 2020, en grande difficulté sportive et financière, l'écurie est cédée à un fonds d'investissement américain, Dorilton Capital, qui conserve le nom de Williams.

L'Equipe

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !