Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Lila Grandes Gueules GG de l'année 2020 RMC BFMTV
©DR / Capture d'écran / Instagram

Lutte contre la haine en ligne

Mila a été désignée "Grande Gueule" de l'année 2020 par les auditeurs de RMC

Les journalistes de BFMTV et RMC, Alain Marschall et Olivier Truchot, ont proposé dans le cadre de leur émission les "Grandes Gueules" de voter pour les "GG de l’année". Mila a été désignée pour cette édition 2020.

Du lundi 7 au vendredi 11 décembre, les auditeurs de RMC et téléspectateurs de RMC Story ont pu voter sur RMC.fr pour la "Grande Gueule" qui a le plus retenu leur attention en cette année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19 et de nombreux attentats, dont celui ayant coûté la vie à l’enseignant Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine. Les auditeurs de RMC ont désigné Mila comme "GG de l’année". Elle devance le professeur Didier Raoult et Philippe Etchebest.  

Près de 23.000 votes ont été enregistrés pour l’ensemble des nommés.

La lycéenne a été harcelée pour avoir critiqué l’Islam sur les réseaux sociaux. Elle vient d’être renvoyée de son lycée militaire après une nouvelle vidéo dans laquelle elle révélait le nom de son établissement scolaire. 
L’adolescente est intervenue par téléphone sur les ondes de RMC dans le cadre de l’émission des "Grandes Gueules" ce lundi 14 décembre. 

"Je suis honorée, c’est génial. Je pense que tout le monde sait que je ne pouvais pas m’y attendre. C’est beaucoup à supporter, il y a du bon et du mauvais. Les valeurs que je protège c’est la laïcité et c’est difficile de se faire entendre à ce sujet-là". 

Mila a indiqué lors de cet entretien ce matin qu’elle n’avait plus la force de poursuivre ses études : 

"Je travaille sur énormément de projets. […] Honnêtement, je pense que je n’ai plus la force ni l’envie de faire des études et de faire un Bac. Je veux surtout avancer dans mes projets artistiques ou non. Peut-être publier ce que je fais. […] Je ne suis pas malheureuse comme fille. Ça arrive que je craque un petit peu, mais je reste la même personne qui a des rêves, je suis toujours très réaliste et positive, je crois en moi, ils n’arriveront pas à changer qui je suis. Je suis bien entourée, avec ma famille, mes amis. Mon cercle d’amis est toujours resté le même. Je reste quand même fière par rapport à tout ça, même si je me fais énormément descendre. Ça fait un bien fou d’être soutenue par les personnes qui ont voté".

A lire aussi : Mila cachée, Assa célébrée : 2020 où l’année où la France bascula dans la double pensée

A lire aussi : Après l’exclusion de Mila de son lycée militaire, son père écrit une lettre au proviseur de l’établissement

A lire aussi : Il y a des soldats qui ont la trouille au ventre : ils ont exclu Mila du lycée militaire où elle était scolarisée

A lire aussi : Affaire Mila : le ministère des Armées nous écrit

RMC - BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !