Mars : le mystère de la roche apparue près d'Opportunity résolu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Le caillou était soudainement apparu sur un cliché.
Le caillou était soudainement apparu sur un cliché.
©NASA

Ca sent le souffre

Mars : le mystère de la roche apparue près d'Opportunity résolu

La Nasa assure qu'elle n'a rien à voir avec une éventuelle vie extraterrestre.

Elle avait été surnommée "le beignet", en raison de sa forme. Les experts de la Nasa avaient fait sa découverte début janvier à côté du robot Opportunity en comparant deux photos illustrant la même zone. "Nous nous sommes dit : 'attends une seconde, ça n'était pas là avant. Il y a un problème'", avait alors expliqué Steve Squyres, responsable de la mission Mars Exploration Rover. Mais la pierre apparue mystérieusement (puisqu'il n'y a pas de vent sur Mars) près du grand frère de Curiosity n'est pas un reste de goûter d'extraterrestre.

Après plusieurs semaines de recherche, les experts de l'agence spatiale américaine ont avancé une explication : cette roche, baptisée "Pinnacle Island", est un morceau d'une roche plus grande brisée et déplacée par une roue d'Opportunity début janvier. Après avoir déplacé le robot sur une courte distance, les scientifiques ont repéré la roche d'origine qui a été heurtée par la roue du robot. Elle se trouve légèrement plus haut par rapport à l'endroit où "Pinnacle Island" a été projetée.

L'examen de cette roche a révélé beaucoup de soufre et de fortes concentrations de manganèse suggérant que ces ingrédients solubles dans l'eau se sont concentrés dans la roche par l'action de l'eau, a expliqué dans un communiqué Ray Arvidson, un des scientifiques de la mission de l'université Washington à St. Louis (Missouri). 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !