Louis Sarkozy et Leonard Trierweiler se clashent encore sur Twitter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Louis Sarkozy est très actif sur Twitter
Louis Sarkozy est très actif sur Twitter
©Capture d'écran @Sarko_Junior

Combat de coqs

Louis Sarkozy et Leonard Trierweiler se clashent encore sur Twitter

Depuis des mois, les échanges d'amabilité se poursuivent entre les deux adolescents.

Les échanges de tweets hostiles se poursuivent entre Louis Sarkozy et Leonard Trierweiler. Les deux adolescents s'affrontent de plus en plus souvent. Nouvel épisode mercredi. Le thème : l'héritage laissé par leurs parents respectifs à l'Élysée. Le fils de Valérie Trierweiler a de nouveau attaqué le premier en tweetant "C'est comme si vous demandiez à @Sarko_Junior de rendre des cptes sur les 600 milliards de dette de son père @MarieHuteau. Pas très malin !"

Un message rédigé pour répondre à une assistante parlementaire UMP qui l'interpellait sur les dépenses engagées par l'Élysée pour sa mère. Louis Sarkozy n'a visiblement pas apprécié et a répondu quelques minutes plus tard, partageant un article d'Atlantico sur ces mêmes dépenses. 

A LIRE AUSSI - Valérie Trierweiler : l'ex-Première dame a coûté 481 000 euros à l'Etat en 2013

Leonard Trierweiler a répliqué en écrivant "Certes @Sarko_Junior mais ce n est pas ma mère qui bénéficiait d'une carte de crédit de l'Elysée pour ses dépenses personnelles...", ce à quoi Louis Sarkozy a encore répondu "Ah bas ca tombe bien! La mienne non plus!". Plusieurs heures plus tard, le fils de l'ancien président de la République a dégainé un article de décembre 2013 évoquant les problèmes de comportement de son rival, qui aurait tenté de se proccurer du cannabis. 

lu sur Le Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !