Londres : une clinique de chirurgie esthétique piratée, des photos de la famille royale seraient volées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Londres : une clinique de chirurgie esthétique piratée, des photos de la famille royale seraient volées
©Reuters

Scandale

Londres : une clinique de chirurgie esthétique piratée, des photos de la famille royale seraient volées

"Nous allons tout dévoiler. La liste des clients et les photos correspondantes", menacent les hackers.

La clinique de chirurgie esthétique London Bridge Plastic Surgery, qui accueille les plus grandes stars, a été piratée par des hackers, rapporte le site The Daily Beast. L'attaque a été revendiquée par The Dark Overload, qui a menacé de publier des photos compromettantes des patients. "Nous allons tout dévoiler. La liste des clients et les photos correspondantes", affirment les hackers. Pour l’heure, le groupe de hackers n’a pas encore fait de chantage publiquement à la clinique, mais selon The Daily Beast, il y a fort à parier qu’ils l’aient fait, puisqu’il s’agit de leur méthode habituelle. Il n’y a pas si longtemps, ils avaient par exemple volé à Netflix la cinquième saison de la série Orange is the new black.

La famille royale en danger

Cette information a fait trembler le Royaume-Uni. En cause : parmi les stars en danger, il y auraient des membres de la famille royale ! "Ce sont surtout des gros plans et images explicites montrant des opérations de chirurgie sur les appareils génitaux d'hommes et de femmes. Mais aussi des photos post-opératoires sur certains clients montrant leur visage et/ou des parties de leur corps", explique le site britannique.

"La sécurité et la confidentialité ont toujours été de la plus haute importance pour nous", affirme dans la presse un représentant de la clinique, ajoutant que toute l'équipe est "très attristée par cette attaque et profondément désolée des conséquences sur [ses] clients". 

Depuis, les internautes se posent des questions sur la potentielle cible des pirates informatiques. Kate Middleton ? Le prince William ? Le prince Harry ? Ou peut-être la reine d'Angleterre ? 

Lu sur The Daily Beast

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !