Les trous noirs ont des fuites et laisseraient s'échapper un peu de lumière | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Un trou noir
Un trou noir
©Reuters

L'histoire sans fin

Les trous noirs ont des fuites et laisseraient s'échapper un peu de lumière

Le physicien Stephen Hawking évoque désormais un "horizon apparent", derrière lequel la matière et l’énergie finiraient par être relâchées dans l’espace.

Le travail de toute une vie remis en cause. Le physicien Stephen Hawking, devenu célèbre grâce à sa théorie des trous noirs, a renié leur existence même dans une interview accordée au New Scientist le 4 janvier dernier.

Selon la théorie de la Relativité, un trou noir est une gigantesque étoile dont la gravitation est si forte qu’elle attire tout vers elle, y compris la lumière. Plus rien ne peut s’échapper de son horizon. Une théorie à laquelle, les adeptes de la physique quantique s'opposent. Selon eux, des échanges d’informations et d’énergies peuvent toujours avoir lieu.

Il y a peu, Stephen Hawking a contesté à son tour cet horizon au-delà duquel rien ne pourrait échapper, remettant en cause la définition même des trous noirs. Il parle désormais d’ "horizon apparent", derrière lequel la matière et l’énergie sont attirées par la gravitation. Elles seraient retenues dans le trou quelque temps avant d’être relâchées dans l’espace.

Lu sur le Newscientist.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !