Les psychopathes et narcissiques manipulent moins efficacement sur Internet | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Les psychopathes et narcissiques manipulent moins efficacement sur Internet
©DR

Bonne nouvelle

Les psychopathes et narcissiques manipulent moins efficacement sur Internet

Une étude canadienne montre que l'influence des personnes narcissiques, machiavéliques ou psychopathes en moins forte en ligne qu'en face à face.

Qui a dit qu'Internet était un lieu plus dangereux que le monde réel ? Alors que les psychopathes et narcissiques arrivent à manipuler facilement certaines personnes en face à face, leur contrôle diminue de façon significative lors des communications en ligne.

Cette bonne nouvelle nous vient de l'Université de la Colombie-Britannique, au Canada. Les chercheurs ont travaillé avec plus de 200 étudiants universitaires canadiens entre octobre 2013 et février 2014, dont plusieurs montraient des traits de personnalité de la «Triade noire»: le narcissisme, le machiavélisme et la psychopathie.

"S'il y a toujours eu une fascination pour les personnalités de la "Triade noire" et sur les façons dont ils peuvent influencer les personnes "normales", on a peu étudié la façon dont ces personnes se comportent en ligne", explique dans un communiqué le professeur de psychologie Michael Woodworth, qui a mené l'étude.

L'étude à consister à séparer les sujets de l'étude en deux groupes : le premier interagissait en face à face, le second en ligne. Et non seulement les personnes affichant les traits de la Triade noire étaient moins habiles à manipuler en ligne qu'en personne, mais en plus elles étaient moins efficaces pour négocier que les sujets "sains".

"Les résultats de cette étude sont assez clairs. Sans le langage non-verbal, il est beaucoup plus simple de contrer les pouvoirs de séduction des narcissiques et des psychopathes", résume Michael Woodworth.

Lu sur Le Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !