Les prostituées de Dodo la Saumure repoussent leur agresseur avec des sextoys | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Les prostituées de Dodo la Saumure repoussent leur agresseur avec des sextoys
©Reuters

Telles le flic de Shanghaï

Les prostituées de Dodo la Saumure repoussent leur agresseur avec des sextoys

Assailli de godemichets, le braqueur a pris la poudre d'escampette avec seulement 30 euros.

On ne s'ennuie jamais chez Dodo la Saumure. Dominique Alderweireld qui est célèbre pour avoir "fourni" des prostituées à Dominique Strauss-Kahn  lors de ses parties fines, possède plusieurs maisons closes en Belgique.

L'une d'elles, située à Tournai au 36 avenue de Maire et baptisée l’institut Béa, a reçu la visite inopportune d'un braqueur. Armé d'un couteau, l'homme a profité d'une porte d'entrée laissée ouverte pour entrer dans l'établissement vers 11h45. Mais les prostituées ne se sont pas laissées impressionner...

L'une d'entre elles a menacé son agresseur avec le premier objet qu'elle a trouvé : un sextoy. Ses amies ont suivi le mouvement, frappant l'agresseur avec leur outil de travail. Le braqueur a pris la poudre d'escampette, ne parvenant à subtiliser que 30 euros. Les trois employées présentes sont néanmoins restées très choquées après la scène.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Tournai pour essayer d’identifier l’auteur de ce vol à main armée.

Lu sur Nord Eclair

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !