Les mouches sont difficiles à attraper parce qu'elles perçoivent le temps au ralenti | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Les mouches n'ont pas la même perception du temps que les humains.
Les mouches n'ont pas la même perception du temps que les humains.
©Flickr

bzzz

Les mouches sont difficiles à attraper parce qu'elles perçoivent le temps au ralenti

Plus un animal est petit plus sa perception du monde est lente.

Mais comment diable les mouches évitent-elles vos coups de savate avec une telle agilité ? La revue Animal Behaviour s'est penchée sur la question. Selon elle, plus un animal est petit, plus son taux métabolique est rapide. Ainsi, le temps passe plus lentement pour ces animaux. Un animal comme la mouche voit donc le monde au ralenti.

Plus de 30 espèces ont été étudiées pour la recherche, y compris les rongeurs, des anguilles, des lézards, des poules, des pigeons, des chiens, des chats et des tortues luths. Kevin Healy, une doctorante à l'École des sciences naturelles au Trinity College de Dublin et co- auteur de l'étude, estime que les résultats "appuient l'importance de la perception du temps chez les animaux où la capacité à percevoir le temps sur de très petites échelles peut faire la différence entre la vie et la mort pour les organismes qui se déplacent rapidement".

Selon le Professeur Graeme Ruxton de l'Université de St Andrews en Écosse, "avoir les yeux qui envoient au cerveau des mises à jour  à des fréquences aussi élevées ne sont d'aucune utilité si le cerveau ne peut pas traiter ces informations. Par conséquent, ce travail met en évidence les capacités impressionnantes des plus petits cerveaux d'animaux . Les mouches pourraient ne sont peut-être pas de grands penseurs mais elles peuvent prendre les bonnes décisions très rapidement".

Lu sur Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !