Les magnifiques clichés d'un couple de galaxies spirales | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Les magnifiques clichés d'un couple de galaxies spirales
©NASA

Espace

Les magnifiques clichés d'un couple de galaxies spirales

Pour ses 27 ans, le télescope spatial Hubble dévoile un cliché de deux galaxies spirales proches.

Le télescope spatial Hubble fête ses 27 ans ce 24 avril 2017. A cette occasion, il dévoile quelques clichés, pris entre le 2 et le 22 janvier 2017, de deux galaxies spirales assez proches l'une de l'autre : NGC 4302 et NGC 4298.

Elles s’approchent l’une de l’autre tout en fonçant vers la galaxie ultra-massive Messier 87 (M87). Situé à une distance de 55 millions d’années-lumière, le duo intrigue fortement la communauté des astronomes. Ces derniers ne comprennent pas tout à fait pour quelles raisons ces deux galaxies – forcément en forte interaction gravitationnelle mutuelle – ne se déforment pas sous l’effet de leur attraction et ne dégagent pas plus de matières gazeuses, hormis un mince filet d’hydrogène neutre qui "relie" les deux galaxies. Il se pourrait que  le rapprochement entre les deux galaxies n'ait eu lieu que tout "récemment" (à l’échelle cosmique), selon les scientifiques.  Un raisonnement qui expliquerait que les échanges gazeux et les déformations visibles n’ont tout simplement pas encore eu lieu.

Ces galaxies n’étant distantes l’une de l’autre que de 7000 années lumière, les phénomènes attendus par les scientifiques devraient donc se produire durant les dizaines de milliers d’années qui vont suivre. Mais leurs prochaines photos seront prises avec le ou les successeurs de Hubble, à l’instar du James Webb Space Telescope (JWST) qui sera opérationnel à la fin de l’année 2018. En effet, après 27 ans de travail, Hubble - lancé par la Nasa et élaboré en partenariat avec l'Agence spatiale européenne (ESA) – prendra bientôt sa retraite. 

 

Lu sur Futura Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !