Les gens en colère voient vraiment "rouge", selon une étude | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les gens en colère voient rouge - et ce n'est pas seulement une expression toute faite.
Les gens en colère voient rouge - et ce n'est pas seulement une expression toute faite.
©Reuters

Maigret voit rouge

Les gens en colère voient vraiment "rouge", selon une étude

Différents tests montrent que les personnes en colère arrivent à mieux repérer le rouge dans une série d'images que les personnes calmes.

Ce n'est pas simplement une expression imagée : d'après des chercheurs de l'Université du Dakota du Nord (Etats-Unis), les personnes en colère voient vraiment plus rouge que la moyenne.

Ils ont découvert que les personnes qui montraient des signes d’agressivité ou de colère sont plus susceptibles de voir la couleur rouge sur des images. Les chercheurs ont présenté à leurs cobayes des images ayant un dégradé allant du rouge au bleu, avec la même proportion de chaque couleur. Ceux qui estimaient que l'image était "plutôt rouge" étaient en moyenne 25% plus hostile que ceux qui la voyaient "plutôt bleu".

Les cobayes étaient aussi invités à donner leur couleur préférée (rouge ou bleue) avant de passer un test de personnalité. Ceux à la personnalité hostile ont plus souvent choisi le rouge.

Dans le troisième test, les participants se trouvaient face à différents scénarios et étaient invités à définir leur réaction. Ceux qui préféraient la couleur rouge étaient plus enclins à recourir à la violence pour s'en sortir, quitte à blesser d'autres personnes, ont observé les chercheurs.

Selon les chercheurs, cela pourrait être un écho de la vie de nos ancêtres : les chasseurs-cueilleurs associaient la couleur rouge au danger et évitaient ainsi les plantes ou insectes dangereux.

La testostérone est aussi responsable de la couleur rouge de plusieurs espèces, notent les chercheurs.

"Les gens hostiles ont des pensées hostiles, et les pensées hostiles sont inconsciemment associées à la couleur rouge. Donc, les gens hostiles ont tendance à voir cette couleur plus fréquemment", écrivent les chercheurs dans l'étude, publiée dans le Journal of Personality.

Lu dans The Independant

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !