Les Farc étaient effrayés "par la force des mots" de Sarkozy, affirme Ingrid Betancourt | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Les Farc étaient effrayés "par la force des mots" de Sarkozy, affirme Ingrid Betancourt
©Reuters

Trop puissant

Les Farc étaient effrayés "par la force des mots" de Sarkozy, affirme Ingrid Betancourt

L'ex-otage a rendu un hommage appuyé au candidat, au point d'en amuser les réseaux sociaux.

Ingrid Betancourt ne fait pas dans la demi-mesure. Présente au grand meeting de Nicolas Sarkozy, au Zénith, l'ex-otage n'a pas tari d'éloges sur l'ancien président de la République. "Un homme qui est craint par ses ennemis et admiré par ses amis, voilà l'homme qui est digne d'être le président de la France, et cet homme c'est Nicolas Sarkozy" a-t-elle lancé à une foule conquise.

Mais c'est une allusion à son calvaire qui a fait jaser sur les réseaux sociaux, quand elle ose : " J’étais enchaînée à un arbre au fin fond de la jungle amazonienne. Nous avons entendu la voix de Nicolas Sarkozy, sur une radio rafistolée qui pendait à la branche d’un arbre. J'ai vu la peur se dessiner sur le visage des mes geôliers sous l'effet de la force des mots que ce jeune président de la France, Nicolas Sarkozy, leur adressait."

Il n'en fallait pas plus pour déclencher l'hilarité des internautes et des moqueries en tout genre.

Lu sur 20Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !