Le tournage de Koh-Lanta annulé, une affaire d'agression sexuelle évoquée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Le tournage de Koh-Lanta annulé, une affaire d'agression sexuelle évoquée
©LUDOVIC MARIN / AFP

Malaise

Le tournage de Koh-Lanta annulé, une affaire d'agression sexuelle évoquée

Selon la société qui produit le jeu, cette interruption est due à "un événement survenu entre deux participants".

Coup de bambou pour les "survivors depuis le canapé". Le tournage de la nouvelle saison de Koh-Lanta a été annulé, a annoncé ce vendredi Adventure Line Productions. Selon la société qui produit le jeu, cette interruption est due à "un événement survenu entre deux participants" de la saison. "Cet événement sur lequel il ne nous appartient pas de faire davantage de commentaires nous a conduit en concertation avec l'ensemble des équipes sur place de suspendre le tournage" a-t-il était précisé dans un communiqué. "TF1 et ALP sont attachés à préserver les valeurs qui font de un grand jeu d'aventure familial".

Si la société de production ne précise donc pas la nature de l’évènement, un journaliste de CNEWS a indiqué que cette interruption serait intervenue après une tentative d'agression sexuelle d'un candidat sur une candidate.

Cette annonce est un coup dur pour TF1, car ce jeu d’aventures – qui a débuté en 2001 - est synonyme depuis des années de (très) bonnes audiences. "TF1 prend acte de cette décision qu’elle estime prudente, responsable et conforme aux valeurs de Koh-Lanta", a réagi la chaîne privée. Ce n’est pas la première fois que le tournage de l’émission s’arrête brutalement. En mars 2013, un participant du jeu  était mort lors d’un tournage au Cambodge, après un arrêt cardiaque.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !