Le prince Charles a une dent contre les Middleton : ils ne le "laissent pas voir (son) petit-fils" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Le prince Charles déprime car il ne voit pas assez son petit-fils.
Le prince Charles déprime car il ne voit pas assez son petit-fils.
©

Rivalités

Le prince Charles a une dent contre les Middleton : ils ne le "laissent pas voir (son) petit-fils"

D'après l'entourage du prince, Carole Middleton, la mère de Kate, serait omniprésente...

Quand le prince George est né, le prince Charles, pourtant rarement très expressif, n'a pas caché sa joie. Devenir grand-père pour la première fois est "un moment unique dans la vie de quiconque", avait-il déclaré, très enthousiaste. Toutefois, deux ans après cette charmante déclaration, l'entourage de Charles le dit de plus en plus perplexe sur la place qu'il occupe dans la vie du petit prince qui passe quasiment tout son temps avec les parents de Kate, Carole et Michel. "Ils ne me laissent jamais voir mon petit-fils", se plaindrait-il à ses amis. Par ailleurs, selon une source : "Carole est omniprésente, elle décide de quand George doit faire la sieste ou manger. En bref, elle se comporte comme s'il était la reine Carole".

Alors que Kate et William ont récemment passé des vacances sur l'île Moustique en compagnie des Middleton à l'occasion des 60 ans de Carole, le couple ne rend quasiment jamais visite à Charles. Certains y voient là une décision délibérée de William pour protéger sa famille de la triste éducation qu'il a reçu. Par ailleurs, il paraitrait que Carole Middelton n'a  aucune envie de créer des liens avec la femme du prince Charles, Camillia.

Aussi, la plupart du temps Kate, William et bébé George, sont dans leur maison de Norfolk, Anmer Hall, dans l'état de Sandringham, où le prince étudie pour passer sa licence de pilote de l'air. Les Middleton viennent régulièrement leur rendre visite et jouent un rôle actif dans le foyer. Ils y ont notamment passé Noël dernier, sur invitation de William qui a préféré rester avec sa belle-famille que d'aller déjeuner avec la reine comme le veut la tradition.

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !