Le pistolet de Verlaine, qui a failli tuer Rimbaud, est aux enchères | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Le pistolet de Verlaine, qui a failli tuer Rimbaud, est aux enchères
©Marcelo Noah

Précieux

Le pistolet de Verlaine, qui a failli tuer Rimbaud, est aux enchères

Disparue pendant près de 100 ans, l'arme est réapparue en 2004.

C'est un vrai morceau d'histoire (romantique) qui est aux enchères, chez Christie's, ce mercredi. Un vieux pistolet Lefaucheux 7 mm qui a failli ôter la vie d'Arthur Rimbaud. L'arme, au parcours étonnant, est donc vendue aux enchères avec une estimation située entre 50 000 et 70 000 euros.

Le 10 juillet 1873, Paul Verlaine, ivre et en colère contre les velléités de départ à l'armée son amant Rimbaud, lui tire dessus et manque de le tuer. "Voilà pour toi, puisque tu pars" lui aurait-il lancé. Rimbaud n'est blessé qu'au poignet et finit par retirer sa plainte. Verlaine sera pourtant condamné à 2 ans de prison, en raison de son homosexualité.

Le fameux revolver repart à son armurerie belge et y restera jusqu'en 1981, lorsque celle-ci fait faillite. Comme le raconte Libération, son propriétaire l'offre à son huissier dans une forme de désinvolture. "Tiens, toi qui collectionnes les armes, prends au moins ce revolver. Tu sais, c'est l'histoire de ces deux poètes français, Verlaine qui a tiré et blessé l'autre, Rimbaud." Il faudra attendre encore 25 ans et le film avec Leonardo DiCaprio pour que l'huissier comprenne la valeur de cette arme. Après l'avoir fait expertiser, il a donc décidé de la mettre en vente.

Lu sur FranceInfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !