Le jour où "Lady D" a poussé sa belle-mère dans les escaliers | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Le jour où "Lady D" a poussé sa belle-mère dans les escaliers
©Reuters

Shocking

Le jour où "Lady D" a poussé sa belle-mère dans les escaliers

"La princesse des cœurs" vouait une haine féroce à sa belle-mère, Raine Spencer, qui était l'épouse de son père.

Si Lady D était surnommée la "Princesses des cœurs", elle avait également un côté particulièrement sombre. Plusieurs médias anglais relatent aujourd'hui que la femme du Prince Charles entretenait notamment des relations particulièrement houleuses avec sa belle-mère. Non, on ne parle pas d'Elisabeth II, mais de Raine Spencer qui a épousé son père, Edward John Spencer, en 1976, peu après sa rupture avec Frances Shand Kydd, la mère de Lady Di.

Celle qui allait devenir princesse de Galles haissait sa belle-mère , qu'elle surnommait "Acid Rain" ("pluie acide"). Une haine telle qu'un jour, elle l'avait physique­ment agressée, la poussant dans les esca­liers du manoir fami­lial d’Al­thorp. La raison : elle et son père "n'avaient pas dit 'bonjour' à sa mère". Diana aurait confessé cet acte à son coach vocal, Peter Settelen, selon The Sun.

Lors du mariage de Diana et Charles, Raine Spencer n'était pas assise à la table de son mari et elle n'apparaît sur les photos de famille prises sur le balcon de Buckingham Palace. Par ailleurs, lorsque Edward John Spencer est mort, la princesse et son frère ont rapidement expulsé sa deuxième femme de la propriété familiale. Pas vraiment rancunière, Raine Spencer s'était ensuite réconciliée avec Diana lorsque cette dernière était en pleine procédure de divorce avec le prince Charles.

Lu sur Closer

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !