Le coït peut être mortel chez certains marsupiaux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Les antechinus sont souvent appelés "souris marsupiales".
Les antechinus sont souvent appelés "souris marsupiales".
©

Mourir heureux

Le coït peut être mortel chez certains marsupiaux

La reproduction est un processus tellement stressant pour ces animaux qu'ils en meurent, révèle une étude australienne publiée mardi.

Les scientifiques s'interrogeaient depuis plusieurs décennies sur les raisons de la mort subite de petits marsupiaux au moment de la reproduction. Jusqu'à présent, ils pensaient que ces animaux s'épuisaient dans des combats féroces avec leurs rivaux. Il n'en est rien : selon une étude australienne publiée mardi dans la revue "National Academy of Sciences", cette hécatombe post-coïtale est due à l'acte sexuel lui-même.

Chez les antechinus et les phascogales, les femelles ne sont fécondes qu'une fois par an. Les mâles n'ont donc "pas appris à répartir leurs efforts dans le temps", a expliqué à l'AFP la chercheuse Diana Fisher, de l'université du Queensland. "Ils se reproduisent pendant 12 à 14 heures d'affilée avec un grand nombre de femelles, ils épuisent leurs muscles et leurs tissus et dépensent toute leur énergie pour être des reproducteurs compétitifs [...]. C'est de la sélection sexuelle".

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !