Le code-barres fête ses 40 ans ce jeudi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
code-barres
code-barres
©

Happy Birthday

Le code-barres fête ses 40 ans ce jeudi

Le premier aliment grâce auquel le code-barres a été mis en service est un paquet de chewing-gum vendu aux Etats-Unis le 26 juin 1974.

Suggéré par un nommé Wallace Flint en 1932, le code barre a vu le jour près de 40 ans plus tard, utilisé pour la première fois le 26 juin 1974 dans un supermarché de l'Ohio. D'abord baptisé UPC aux Etats-Unis (Uniform Product Code), le code-barre a été élaboré puis démocratisé grâce à Norman Joseph Woodland et Bernard Silver, dont les premières expérimentations ont été menées en 1949. Le premier aliment entré dans l'Histoire, et  grâce auquel le Code-barres a été mis en service est un paquet de chewing -gum au fruits, vendu 67 centimes à l'époque. Il s'agit désormais d'un objet de collection exposé dans un musée.

Depuis, une nouvelle ère, celle de l'informatique, s'est alors ouverte à tous types de commerces à travers le monde, concernant désormais des milliards d'objets. Si plusieurs noms sont souvent associés à l'élaboration de cette technologie, l'invention du système de code-barres moderne est communément attribuée George Laurer. En 1971, ce dernier a été chargé par IBM et de nombreuses autres sociétés de concevoir les codes et symboles les plus appropriés à l'industrie agroalimentaire 

Lu sur cummingsdesign

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !