Lana Del Rey s'en prend à un journaliste qui aurait déformé ses propos sur la mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Lana Del Rey
Lana Del Rey
©Capture d'écran

Désinformation

Lana Del Rey s'en prend à un journaliste qui aurait déformé ses propos sur la mort

"Je voudrais déjà être morte. Je n'ai pas envie de continuer à faire tout ça. Même si je le dois", aurait récemment déclaré la chanteuse dans une interview au Guardian, avant de se rétracter quelques jours plus tard sur son compte Twitter.

Grosse déprime pour Lana Del Rey. Alors que son album Ultraviolence, sorti le 16 juin en France, connait un bon début, la jeune chanteuse pense déjà à la mort. "Je voudrais déjà être morte. Je n'ai pas envie de continuer à faire tout ça. Même si je le dois. C'est juste ce que je ressens. Si c'était l'inverse, je le dirais aussi", a-t-elle récemment déclaré dans une interview au Guardian…avant de se rétracter quelques jours plus tard sur son compte Twitter. Elle accusait alors le journaliste d'avoir orienté ses questions sur son rapport à la mort.

"Je regrette d'avoir fait confiance au Guardian. Je ne voulais pas faire d'interview, mais le journaliste a été très persistant. Alexis Petridis (Lana Del Rey s'est trompé de journaliste, il s'agissait en réalité de Tim Jonze, ndlr) disait être fan, mais il me cachait ses angles et ses mauvaises intentions. Peut-être qu'il s'agissait de quelqu'un qui s'ennuyait et qui était à la recherche de quelque chose d'intéressant à écrire" assure la star.

Une attaque à laquelle le fameux Tim Jonze a vite répliqué. Selon lui, Lana Del Rey ne s'est pas plainte au cours de l'entretien et répondait volontiers aux questions. "Hormis le fait qu'elle ne se souvienne pas quel journaliste l'a interviewé, il y a un certain nombre d'éléments dans sa déclaration qui sonnent faux. Elle ne voulait peut-être pas faire l'interview, mais a pourtant été une charmante compagnie pendant les 70 minutes que nous avons passées ensemble et était heureuse de continuer l'entretien quand son attaché de presse lui a demandé comment ça se déroulait".

 Selon vous, qui ment, du journaliste ou de la chanteuse ? 

Lu sur Metronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !