La présidente de France Télévisions tacle Cyril Hanouna et Vincent Bolloré | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
La présidente de France Télévisions tacle Cyril Hanouna et Vincent Bolloré
©Reuters

Sans filtre

La présidente de France Télévisions tacle Cyril Hanouna et Vincent Bolloré

Dans une interview au magazine Society, Delphine Ernotte ne mâche pas ses mots à l'égard de l'animateur de TPMP mais aussi de son patron.

Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions, ne prend pas de pincettes lorsqu'elle parle de Cyril Hanouna. Même si elle trouve "dingue" sa capacité à être proche de son public, elle affirme qu'il ne pourrait jamais être sur France Télévisions : "on ne veut pas de sa vulgarité, de chroniqueurs maltraités, de blagues homophobes ou sexistes". "Tout cela est impossible pour le service public", ajoute-t-elle.

Quant au Canal+ en général, elle avoue pleurer devant les programmes de la chaîne. Selon, Delphine Ernotte, la stratégie de Vincent Bolloré est incompréhensible. In fine, elle n'hésite pas à se moquer ouvertement de lui : "Cela fait trois fois qu’il me traîne au tribunal à cause d’un numéro de Complément d’enquête. On avait évoqué ses affaires en Afrique. Aïe, il n’avait pas aimé ! (…) il nous réclame 50 millions d’euros pour… pff… je ne sais plus quel motif, c’est délirant de toute façon. (..) Tout ça, c’est juste un moyen de nous mettre la pression. Il ne veut plus que l’on fasse de reportages sur lui."

Lu sur Europe1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !